Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Hephaistos | Mythe Grecque

Une histoire tumultueuse

Selon la mythologie, Hephaistos (consultez ce site) a voulu punir sa génitrice en fabriquant un trône avec des bras articulés qui fut envoyé sur l’Olympe en tant que présent et emprisonna Héra. On trouve une autre légende selon laquelle le dieu suprême l’a jeté du haut du mont Olympe et il fut sauvé par des Sintiens. Revenu sur le mont Olympe, Hephaistos est devenu la divinité du feu, de la métallurgie et de la forge. Le dieu de la vigne l'enivra pour le reconduire par la force dans le domaine des dieux.

Le culte d’Hephaistos

Dans sa ville de résidence, qui fut peuplée jusqu’au VIe siècle avant JC, un feu nouveau était allumé chaque année pour être remis aux artisans. Les Héphaïsties sont le nom de festivités organisées dans la Grèce antique complètement consacrées à Hephaistos. Diverses fêtes grecques le mettent en valeur. C’est le cas entre autres de la fête des artisans et des Apatouries.

Sa mère est Héré, la gardienne de la fécondité. Hephaistos n'est le sujet que de très peu de pièces artistiques grecques. Quand il est représenté, c’est la plupart du temps aux côtés d’autres dieux comme Arès ou Artémis. Hephaistos correspond à Vulcain dans la mythologie romaine.

Homère l'appelait par exemple "L'illustre Boiteux". Le dieu de la forge et du feu, Hephaistos, est systématiquement représenté avec son infirmité, causée par Zeus ou par Héra. Le dieu est dessiné avec des pieds tournés vers le dehors sur le cratère du Vase François.

On lui accorde souvent la couronne de l'île de Sicile. Effectivement, il travailla au coeur de l'Etna, où il avait bâti son atelier, aidé de la nymphe Etna et de géants. Pendant la Guerre de Troie, Hephaistos s'est rangé aux côtés de la coalition achéenne, composée des dieux rassemblés devant Troie. Hephaistos tua Mimas en l’ensevelissant sous une masse de métal en fusion, qui devint le volcan Vésuve au moment du combat des géants, la gigantomachie. Somme toute, il n’est pas reconnu pour avoir pris part à beaucoup de conflits.

Hephaistos serait le père d'Érichthonios, le quatrième roi légendaire d’Athènes, engendré par son sperme rejeté au sol par la déesse de la sagesse. Pour ce motif, les habitants de la capitale grecque sont quelquefois appelés les enfants du dieu. Le dieu du feu fut l’époux de Charis, l'une des Charites, d'après "L’Iliade". Les épopées attribuent 3 enfants à Hephaistos : Cabiro, une nymphe, Palémon, un argonaute, et Périphétès, un brigand.

Les articles

Hephaistos | Dieu antique – Hephaistos

Le dieu du feu et de la forgeCe dieu est le fils de la gardienne de la fécondité et déesse du mariage, Héré. Très peu de pièces artistiques transmettent l’image d’Hephaistos (lectures supplémentaires).......

Agamemnon - cosmohistoire3.com

Afin d'inciter les deux princes à récupérer le trône d'Atrée, le roi de Mycènes, Tyndare leur suggéra une alliance avec sa lignée durant leur exil dans son royaume. De ce fait, agamemnon (http://www.cosmohistoire3.com/)......